AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 

 Au gré du vent, Chapitre 5 : Sous terre, on ne sent pas l'air.

AuteurMessage
avatar
Modo CB
Rang : E
Expérience : 206
Age HRP : 18
Localisation : Là où les vents me portent (souvent perdu)
Smiley face
Feuille de personnage
Force: 9
Agilité: 13
Endurance: 13
MessageSujet: Au gré du vent, Chapitre 5 : Sous terre, on ne sent pas l'air.   Jeu 30 Mar - 23:00

Après encore une fois, un jour de repos, notre protagoniste allait à la guilde à nouveau. Les missions rapportaient un petit pécule, ça l’entraînait et ça permettait de casser du monstre.
Il commençait à apprécier les missions. Il attendait toujours la mission des Masamune, hélas, cela trainait. Ni son frère, ni sa sœur, ou même son autre frère ou alors ses parents ne voulaient lui donner des informations. Il savait que cela était vain, mais il avait tout de même tenté. Pourquoi ?
Car malgré le fait qu’il devait faire ses preuves et que seul un lien familial fort les unissaient tous, il n’était qu’un « outsider » et ne pouvait pas s’intégrer dans les histoires de sa famille comme ça. Il comptait y mettre son grain de sel, pour le meilleur, comme pour le pire. En attendant, aujourd’hui il fallait aller sous terre.
Tuer du gobelin…Les mineurs avaient normalement tous évacués, normalement.  

Ryujin préparait un petit sac, torche, briquet, nourriture en cas d’éboulement, eau. Il était paré. Il s’était aussi renseigné, plus jeune et encore jusqu’à maintenant, sur les monstres connus en terre d’Alma. Les gobelins ne sont jamais seuls, mais pris individuellement : du menu fretin comme une goule perdu. Cependant, ils avaient une alarme, un cri redoutable. Il pensait pouvoir les arrêter un par un, en toute discrétion. Présomptueux, mais une stratégie redoutable.

Ainsi, Il arrivait donc devant la mine en question. On y voyait que dalle. C’était handicapant de devoir tenir une source de lumière, même si les gobelins en font de même. De plus, il espérait que son seul allié pour toujours : le vent, ne pouvait qu’éteindre les torches de l’entrée, et non celles en profondeurs.

C’est alors qu’avec la plus grande des discrétions, il rentrait, attentif, aux aguets. Hors de question de revenir trop amoché. Il en profitait pour observer les galeries. C’était assez étroit, étouffant, et sombre. Il n’aimait pas ces lieux. Il n’arrivait plus à sentir le vent souffler, ce qui l’irritait un peu. Par contre, il cessait de bouger au moment où il entendait une sorte de bruit de cailloux qui roule. Il allait regarder d’un œil au prochain tournant.


Dernière édition par Ryujin Masamune le Dim 9 Avr - 16:48, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alma-setan.forumactif.com/t38-timeline-de-ryujin-masamune#79 http://alma-setan.forumactif.com/t87-ryujin-le-zephyr-en-cours
AuteurMessage
avatar
Modo CB
Rang : E
Expérience : 206
Age HRP : 18
Localisation : Là où les vents me portent (souvent perdu)
Smiley face
Feuille de personnage
Force: 9
Agilité: 13
Endurance: 13
MessageSujet: Re: Au gré du vent, Chapitre 5 : Sous terre, on ne sent pas l'air.   Sam 8 Avr - 19:49

Dos à la paroi, aux aguets, il regardait d'un oeil discret à sa droite, puis à sa gauche. Il détaillait chaque galerie du maximum que son champ de vision le permettait. Ainsi, à gauche il n'y avait rien, tout était noir. Par contre à droite, il y avait la lumière d'une torche. Avançant alors légèrement la tête, il voyait un gobelin faire des allés et retour, marmonnant dans une langue complètement inconnue de notre protagoniste

kalalachupa !

Vous voyez l'effet design assez marrant sur la tempe de notre protagoniste ? Vous savez, la p'tite goutte du mec un peu blasé ou gêné, bah c'était exactement ce que ressentait Ryujin. C'était un monstre, mais bon, fallait bien un peu rencontrer des situations insolites ou drôles. Il en faut pour tous les goûts n'est-ce pas ?
Quoi qu'il en soit, il prononçait à voix très basse le nom de sa marque et dégainait directement. Après avoir estimé le temps de la patrouille du gobelin, il profitait de ce délai pour aller au maximum au corps à corps pour suriner cette chose sans griller sa couverture.

Avançant donc à pas feutrés, il arrivait à deux mètres du gobelins, c'était encore un peu loin pour le tuer à 100% sans bruits. C'est alors que le gobelin se figeait, comme si un 6eme sens lui avait ordonné de s'arrêter. Ryujin s'arrêtait de même. Son pied droit était sur le dessous des orteils, son pied gauche était perpendiculaire au sol. Sa main droite se serrait et sa main gauche l'aidait pour l'équilibre dans une position tout à fait improvisée.
Le gobelin commençait à se retourner. Et non sans surprise, il émettait un léger son un peu masqué par la lame dans sa gorge. Mais, c'était raté.

Choubidouba !

Et merde...

C'était pas très isolé par ici...Voilà que notre protagoniste se met à l'humour tandis que la merde commence à remonter jusqu'à son cou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alma-setan.forumactif.com/t38-timeline-de-ryujin-masamune#79 http://alma-setan.forumactif.com/t87-ryujin-le-zephyr-en-cours
AuteurMessage
avatar
Modo CB
Rang : E
Expérience : 206
Age HRP : 18
Localisation : Là où les vents me portent (souvent perdu)
Smiley face
Feuille de personnage
Force: 9
Agilité: 13
Endurance: 13
MessageSujet: Re: Au gré du vent, Chapitre 5 : Sous terre, on ne sent pas l'air.   Sam 8 Avr - 20:33

Deux autres gobelins étaient visibles à présent. Vu la gueule de la galerie bien trop large, c'était pas possible de faire du deux contre un comme ça, pas sans revenir avec des petites blessures adorables. Donc il a fait bibi ? Bah bibi il a couru ! Et ouais, bibi il en a ras le cul et il est parti directe ! Bon il en avait pas ras le cul. Disons simplement que Ryujin bah il cherche un meilleur endroit pour se battre évidemment. Et bien manque de bol pour lui. Il arrivait sur une sorte de plateforme un peu en hauteur, une sorte de croisement des chariots contenant le minerai. Après un léger juron et un soupir blasé, notre protagoniste se retournait donc.

Les deux gobelins beuglaient pas mal, toujours en prononçant des choses incompréhensibles :

Doubakak Chgoufa !

Ouais mais arrête...Je comprends rien à ce que tu racontes bordel !


Alors, technique il savait pas si les monstres comprenaient son langage, mais quoi qu'il en soit, le gobelin il avait pas l'air d'apprécier la remarque. Il fonçait donc sur Ryujin, laissant le deuxième gobelin un peu seul. Parlons de l'armement du gobelin chercheur de noises. Il avait un simple gourdin en bois. Normalement, ça devrait le faire pour notre personnage. C'était le cas, non pas sans mal, il esquivait un pataud coup de massue porté de haut en bas. Le sol arrêtait le coup de gourdin, avant que Ryujin ne lui assène un coup de pied latéral dans les cottes.
Repoussé alors, le second adversaire se joignait à la bagarre. Lui par contre il avait une lance, et il savait s'en servir. Tenter d'embrocher notre protagoniste, on avait là un beau spectacle de "tente de faire une brochette d'humains". Ainsi, non pas sans se contorsionner, il esquivait un à un les coups portées, s'aidant de son épée, de sa garde. Il attendait une ouverture pour casser la lance au bout de pierre, mais au manche en bois. L'occasion se présentait et d'un coup de sabre il coupait le manche en bois de la lance du gobelin. Il brisait alors la distance pour lui mettre une énorme droite dans la bouche.

Par contre...C'était quoi ce bruit au loin ? On entendait un chariot sur des rails....

Qu'est-ce que...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alma-setan.forumactif.com/t38-timeline-de-ryujin-masamune#79 http://alma-setan.forumactif.com/t87-ryujin-le-zephyr-en-cours
AuteurMessage
avatar
Modo CB
Rang : E
Expérience : 206
Age HRP : 18
Localisation : Là où les vents me portent (souvent perdu)
Smiley face
Feuille de personnage
Force: 9
Agilité: 13
Endurance: 13
MessageSujet: Re: Au gré du vent, Chapitre 5 : Sous terre, on ne sent pas l'air.   Sam 8 Avr - 21:24

Le bruit lointain semblait se rapprocher de plus en plus. Tchukutchukutchuku...En haut ! Cela venait d'en haut ! Notre protagoniste ainsi que les deux gobelins relevaient la tête comme dans une mauvaise pièce de théâtre. Ainsi, perçant les ténèbres de sa galerie, le chariot décollait à cause de la fin des rails et il se dirigeait directement sur notre protagoniste et des deux autres gobelins.

CAPOUEEEEEEEEE !
KABOOOOOOOOM
WIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII

Ruijin était décontenancé par cette situation. Les gobelins étaient tous aussi timbrés que ça ? En voilà trois de plus ! Par contre il fallait éviter un chariot qui allait l'écraser. Il roulait donc sur le côté, et les deux autres gobelins avaient pas spécialement réagit, si...Ils avaient agités les bras en l'air, comme si c'était une famille qui venait de se retrouver. La suite...c'était simplement une sorte de bouillit de gobelin servit sous son chariot en fer. Avec le choc et la hauteur de la chute, les trois frères que l'on nommera avec des facilités : Riri, Fifi, et Loulou.

Alors, ils avaient tous fini par terre, c'était dur sans ceintures de sécurités. Bref, c'était le moment. Le temps qu'ils se relevaient, notre protagoniste reprenait ses esprits d'avoir vu quelque chose d'aussi bizarre. Une petite pensée superstitieuse était que le vent n'était pas avec lui.

Le destin...Quelle comédie...

Il avançait doucement vers un autre gobelin qui semblait un peu sonné. D'un coup d'épée éclair, il allait le couper en deux jusqu'à ce qu'un autre gobelin : loulou, opposait son bouclier la lame. Riri lui assénait un coup de gourdin sur l'épaule de Ryujin. Il reculait donc, par la force du coup, mais il avait réussit à encaisser. Par contre le lieu de l'impact était engourdis. Remuant doucement les épaules, il serrait les dents à cause de cette douleur. Il fallait réfléchir. Le gobelin Loulou avançait avec le bouclier en avant, bien caché derrière ce dernier.
Avec les dernières quêtes réalisées par notre protagoniste, il pouvait maintenant soulever des petits objets légèrement plus lourd avec son vent. C'était ce qu'il allait faire, il y avait un petit caillou sur le côté, et avec le vent il le projetait sur la tempe du gobelin qui maintenant avait ouvert son corps en retirant un peu le bouclier.
Parfait ! C'était le moment, d'un coup d'estoc et de tout le long de son bras, il l'embrochait au niveau du ventre et laissait ce monstre tomber sur le dos, se retirant de sa lame par la simple gravité.

Qu'on en finisse...

Il se remettait en garde et les deux autres étaient prêt. En avant riri et fifi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alma-setan.forumactif.com/t38-timeline-de-ryujin-masamune#79 http://alma-setan.forumactif.com/t87-ryujin-le-zephyr-en-cours
AuteurMessage
avatar
Modo CB
Rang : E
Expérience : 206
Age HRP : 18
Localisation : Là où les vents me portent (souvent perdu)
Smiley face
Feuille de personnage
Force: 9
Agilité: 13
Endurance: 13
MessageSujet: Re: Au gré du vent, Chapitre 5 : Sous terre, on ne sent pas l'air.   Sam 8 Avr - 22:51

Bon, petit combat final. Je sais que vous voulez la fin, tu l'auras mon cher lecteur ! Oui j'te parle car tu vois ça me permet de briser la vague d'ennuie qui me tsunamise la gueule.
Bref, le combat final. Un gobelin avec une épée, l'autre avec une lance, bah c'est que Ryujin était bien rodé dis donc. Il allait devoir jouer sur la distance de combat, même si individuellement il était plus fort qu'un gobelin, à deux contre un, les possibilités étaient en faveur des monstres.

Cette fois, fallait faire attention. La plateforme tenait en hauteur, relié par des cordes, des poulies et un système assez complexe, donc tomber c'était la mort presque.
Bref, le voilà qu'il se fait charger. Ce sera compliqué. Et en effet, il subissait une attaque simultanée. Préférant parer l'épée du gobelin, il voyait la lance se planter dans la même épaule qui avait subis le coup de gourdin. Maintenant, ça commençait enfin à être intéressant. Enfin, Ryujin était toujours dans la merde, mais c'était marrant.
Bref, cette fois faut être technique. Il repoussait du bras le gobelin avec le sabre et profitait que la lance soit immobilisée dans son épaule pour couper les mains du gobelin.  Le mouvement qui amène à cela était une rotation de la lame grâce au poignet du porteur, et ainsi, arrivant au niveau du tendon des mains du gobelins, il suffisait de trancher.

La lance par contre était enfoncée de plus en plus avec ce mouvement. Il la retirait directement, non pas sans un saignement, et pas des moindres. Fallait vite finir. Le gobelin revenait à l'assaut. Il sautait sur notre protagoniste le sabre levé vers le haut. Notre protagoniste finissait un genoux au sol les mains soutenant son sabre en contact avec celui du gobelin. Ce coup était puissant, il le reconnaissait. En pivotant sa hanche et à l'aide d'un mouvement complet du haut du corps, il arrivait à dévier cette force qui lui faisait face. Dans un dernier geste circulaire, il arrivait à décapiter le gobelin. Une fois la tache accompli, il sortait, pansait sa plaie, retournait récupérer sa récompense, mais surtout, il allait prendre un bain avant de dormir, il en avait bien besoin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alma-setan.forumactif.com/t38-timeline-de-ryujin-masamune#79 http://alma-setan.forumactif.com/t87-ryujin-le-zephyr-en-cours
AuteurMessage
Contenu sponsorisé
Smiley face
MessageSujet: Re: Au gré du vent, Chapitre 5 : Sous terre, on ne sent pas l'air.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Au gré du vent, Chapitre 5 : Sous terre, on ne sent pas l'air.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un temple sous terre [PV Kusari]
» COURS / " Des trains sous terre ? Ingénieux ces Moldus"
» Le vent contre la terre (PV Lexy/Kosovo)
» Quand des fous se croisent ... [PV : Brise le Vent, Flamme Noire, Fleur de Brume et Nuage de Plume]
» Fiche sur les Valar

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Alma Setan :: Terres Sauvages :: Grotte et Mine-
Sauter vers: