AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 

 La Légion Nocturne [Solo] [Quête]

AuteurMessage
avatar
MJ
Rang : E
Expérience : 100
Smiley face
Feuille de personnage
Force: 7
Agilité: 11
Endurance: 7
MessageSujet: La Légion Nocturne [Solo] [Quête]   Mar 28 Fév - 17:48


La Légion Nocturne
All by Myself

Dormir dans un lit, après une mission, c'était tellement agréable. Je me devais de remercier la garnison qui m'avait accueilli avant de partir dans une auberge. Après un certain temps passé à Maina, je prendrais sûrement la route pour un autre état, je n'ai pas d'obligations particulières de toute façon. Tant que la porte n'apparaît pas, je peux continuer à bouger autour du monde. Peut-être même découvrir d'autres lieux inconnus, par delà les océans. L'exploration était quelque chose qui me tentait bien.

Ma première escapade en dehors de la ville s'était terminée sur les coups de 17h, j'ai eu quelques heures pour dormir, pour arriver à mon rendez-vous nocturne avec le sergent.
Je me suis donc levé vers 22h pour rassembler le peu de choses que je pouvais emmener avec moi, à savoir, la gourde d'eau que m'avais passé l'éclaireur, et les affaires que j'avais retiré pour dormir. Une fois préparé et bien réveillé, enfin, bien réveillé. Avec cinq heures de sommeil et la fatigue de la journée, je sentais bien que je n'étais plus très frais.
Je notais en tout cas, que la mission allait être mémorable, vu mon état.
Je montais les escaliers pour remonter au rez-de-chaussée.

Une fois à mon point de rendez-vous, je me suis rendu compte que j'étais en avance, et que le sergent devait être pris ailleurs, je me suis donc assis sur une chaise, en attendant qu'il revienne, je voyais des soldats rentrer de patrouilles tandis que d'autres partaient.

Si j'avais su, j'en aurais profité pour dormir un peu plus longtemps. Parce que là, on devait voir facilement sur mon visage que la journée avait était compliqué, chose qui me faisait doucement rire, parce que je galérais à tenir le rythme qu'un soldat tient toute l'année, alors que je suis censé être "Plus fort" si on en croit la marque sur mon bras.

Pendant presque une heure, j'ai dû expliquer aux soldats qui rentraient ce que je faisais dans la caserne.
'Bonsoir, désolé, j'attends votre sergent, il m'a demandé de l'attendre ici pour me donner une mission'
Pendant presque une heure.

Puis il est arrivé, par la porte, avec son armure et son casque, il s'est approché de moi, avec son air toujours aussi ferme et militaire, je n'étais pas trop habitué.

<< Hé bien, je pensais presque ne plus vous revoir ! >>

Le sourire aux lèvres, amusé, j'étais fier de ma blague. Il n'esquissa même pas un sourire, gardant son sérieux. Ce qui me fit frissonner. Bien, pas la peine de rigoler avec un soldat.
Ils sont bien trop sérieux. J'échappa un soupir en tournant un peu le regard.

<< Bien jeune homme, cette nuit, tu vas venir patrouiller avec moi. La mission sera la suivante, tuer les fantômes qui errent dans la ville. J'en profiterai pour t'expliquer quelques détails sur les porteurs et leur rôle >>

Des fantômes ? J'avais entendu parler de ça quand j'étais avec le marchand, il m'avait expliqué qu'ils étaient partout, en assez grand nombre, et que seul les porteurs pouvaient s'en débarrasser, et qu'ils étaient capables de faire de la magie. Comment voulait-il que je passe une épreuve comme ça, alors que je suis presque incapable de casser quelques goules.

<< Hem... D'accord, mais... Je suis vraiment un novice. Ma marque est assez faible et... >>

Et comme une nouvelle habitude, il venait encore de me couper avec un grand bruit, pour me dire de me taire.
J'ai haussé les épaules avant de reprendre.

<< Et bien allons-y. >>

Nous nous sommes ensuite dirigés vers la sortie de la caserne en silence.

Made by Maester - Mleh Copyright

_________________

"Hey Vaan ?" "Quoi Vaan ?" "Sens mon doigt." "..." "C'est mon cul ahahaha" "T'es un gamin Vaan"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alma-setan.forumactif.com/t67-timeline-d-ikki http://alma-setan.forumactif.com/t26-lone-heart-far-from-home-end
AuteurMessage
avatar
MJ
Rang : E
Expérience : 100
Smiley face
Feuille de personnage
Force: 7
Agilité: 11
Endurance: 7
MessageSujet: Re: La Légion Nocturne [Solo] [Quête]   Jeu 2 Mar - 23:02


La Légion Nocturne
All by Myself

Le sergent poussa la porte de la caserne, me laissant sortir.
Premier détail qui m'a frappé, c'est qu'il n'y avait pas de lumière, aucune torche n'était allumée dans la ville. Second détail, la ville était déserte, personne ne traînait dehors. Comme si le silence régnait en maître avec sa compagne la pénombre.
Je trouvais bizarre qu'il n'y ai personne dehors, cette ville possédait pourtant un bon paquet de mendiants et de personnes dans le besoin... Puis je me suis dit que ce quartier devait être plutôt riche, et que ça expliquait en grande partie l'absence de bruit et de lumière.

Néanmoins, l'absence de lumière, en addition avec ma fatigue, me mettait une sacrée épine dans le pied. Si seulement j'arrivais à utiliser Redemption un peu plus que trois secondes, je pourrais éclairer la zone avec sa puissance, mais voilà, je suis faible et indigne. On fait avec. Par contre, composer avec le terrain allait se montrer un vrai calvaire là. C'est le coup foireux où je vais trébucher sur un étable, en essayant d'éviter un coup.
Tandis que je désespérais en me grattant la tête, le sergent venait d'allumer une torche, quel grand sauveur. La lumière se propageant dans une petite zone autour de nous, j'ai pu confirmer mes craintes. En effet, il n'y avait personne dans le coin.
Par contre, la lumière de la torche était un vrai coup de pouce pour moi, j'ai remercié le sergent de la tête.
Donc, cette nuit, c'était chasse au fantômes ? Qu'est ce que je sais sur les fantômes ? Le principal, je suppose, ils sont capables d'utiliser la magie, et ils sont relativement faiblards. En tout cas, c'était ce dont je me souvenais.

<< Du coup, des fantômes ? C'est par où ? >>

Je me frottais encore une fois les yeux pour éviter de somnoler, j'espérais vraiment que ça n'allait pas durer des heures comme la quête d'aujourd'hui. Si je pouvais me reposer un maximum de temps, peut-être que je pourrais faire une autre mission demain après midi. Avec le total des récompenses je pourrais tenir un petit moment dans une auberge.

<< On va patrouiller dans le secteur, à la recherche de fantômes, dès qu'on en croise un, on le neutralise. Les gens ont interdiction de se balader de nuit dans cette zone, pour éviter des accidents, tu me suis, je t'éclaire le chemin, et toi, tu t'occupes des créatures, allons-y >>

Sans même attendre mon accord ou une réponse, le sergent s'était mis en route, s'éclipsant avec la lumière, j'ai donc activé le pas pour ne pas le perdre de vue, mais si c'était compliqué de perdre la seule source de lumière de la zone.

Tandis qu'on avançait, il tourna la tête vers moi brièvement, sur un air de jugement, comme si j'avais fait quelque chose de mal.

<< Tu devrais activer ta marque jeune homme. >>

C'était donc ça qui le dérangeait, ma marque. Il pensait peut-être que j'étais un imposteur, que ma marque de naissance était fausse, il doit bien y avoir des gens assez idiots dans le monde pour faire croire qu'ils ont une marque. Pourtant, ça n'a aucun intérêt, il n'y a rien à envier à un porteur de marque. Quoiqu'il en soit, je ne voulais pas activer ma marque maintenant, je connais bien mes limites.

<< Hem, pas maintenant, comme je vous l'ai dit, je suis un novice et j'ai pas une marque très endurante, donc vous savez... Économiser ses forces, tout ça. >>

Je continuais ma marche, les bras derrière la tête, sans faire gaffe aux alentours, j'étais très dissipé, comme à mon habitude, j'essayais de me retenir de bailler avec difficulté. Cette nuit allait sûrement décaler mon rythme de sommeil, enfin, pendant quelques temps.

Plusieurs minutes se sont passées avant que le sergent se stoppe brusquement dans sa course. Moi, étant toujours ailleurs, j'ai failli lui rentrer dedans.

<< Gamin, active ta marque. >>

Le ton employé ici était clair, c'était un ordre que je venais de recevoir, et cette fois, loin de moi l'idée de contourner l'autorité. Je n'ai même pas cherché à voir ce qu'il y avait ou le pourquoi du comment, j'ai simplement chuchoté. << Raksaka.. >>

Un halo de lumière, et j'avais mon arme en main, je me décalais pour voir la raison de l'ordre qui venait de m'être adressé, et il y avait pas moins de trois fantômes devant nous.

<< Ah, en effet. >>

Je regardais les êtres virevoltants, ces choses étaient donc la corruption des âmes. Si ça se trouve, la corruption a touché tout les membres de mon clan, transformant leur âme en fantôme et leur corps en goule... Et si ils ne reposaient pas en paix ?

<< Gamin, concentre-toi, c'est à toi de jouer maintenant... C'est ça le rôle d'un porteur. >>

Il me coupa net dans mes pensées en me poussant en avant vers le fantômes

<< Tu te focalises sur la mauvaise chose, porteur. Tu vois ces créatures, je ne peux pas les blesser, aucun humain ne le peut. Toi tu es un porteur, tu as ce pouvoir. Tu peux aider l'humanité avec ce don. La mort fait partie du cycle. Les gens meurent, c'est comme ça, l'ordre est fait comme ça, par contre, sauver une vie relève plus du miracle. Et vous les porteurs, vous êtes capables de sauver des vies, vous êtes le miracle. Et on aura toujours besoin de gens pour sauver un maximum de vies. Maintenant, montre moi ta volonté. >>

Une vision certes très noble, très correct dans une majorité des cas, ça me poussait bien entendu à réfléchir, je comprenais bien ma place, mais je n'en voulais pas. La responsabilité est trop grande pour moi, j'avais juste envie de vivre librement et je me retrouve enchaîné à une porte.
En tout cas, je n'avais plus trop le temps de réfléchir, les trois fantômes commençaient à s'approcher dangereusement de moi. J'ai alors pris ma position de combat.

<< Je connais bien le rôle d'un porteur, mais... Je ne me sens pas digne d'être un porteur, je ne veux pas de cette responsabilité... >>

Je lançai un coup rapide sur le premier fantôme qui arrivait avant de me décaler pour me replacer devant les deux autres, déjà un fantôme en moins. On était au milieu d'une ruelle et du coup, leurs pouvoirs magiques n'étaient pas très utile ici.

J'allais prendre les devants cette fois, je fonçai donc sur les deux fantômes restants, en préparant une attaque en tourbillon pour détruire les deux âmes en peine.
Le sergent me regardait combattre en pointant la torche vers moi, pour que je sois toujours dans la lumière, ceci me permettait d'entrevoir avec exactitude le chemin que j'allais emprunter pour mon attaque. Un démarrage vif, et j'étais parti, le chemin le plus parfait pour réussir mon coup.
Les fantômes ont suivi dans un hurlement strident, ce qui me perturba légèrement dans ma trajectoire, mais me laissant clairement assez de marge pour le réussir quand même.

Une fois à proximité des fantômes, je me suis stoppé net dans course pour commencer à tourner sur moi-même en envoyant mon bras pour frapper en suivant le mouvement de ma rotation, le premier fantôme esquiva en passant dans mon dos, mince, ce n'était pas parfait... Quant au deuxième, la clé le frappa de plein, le laissant disparaître dans un flot bleuâtre. Le deuxième fantôme avait profiter d'un léger instant pour me porter un coup au niveau du dos, dont la douleur se fit ressentir par un léger cri, mais elle ne stoppa pas ma rotation qui finit par revenir à l'endroit où le fantôme se trouvait, il avait peut-être esquivé la première vague, mais celle-là, elle était pour lui, impossible qu'il évite ce coup.
Le coup le coupa en deux, le laissant lui aussi disparaître dans la nuit étoilée. Après avoir mis fin à ma rotation, je suis tombé à genoux, le bras gauche sur le sable froid de la nuit. La blessure me faisait mal, en comptant la fatigue plus la blessure de la goule, je commençais à sentir les responsabilités d'un porteur...

Made by Maester - Mleh Copyright

_________________

"Hey Vaan ?" "Quoi Vaan ?" "Sens mon doigt." "..." "C'est mon cul ahahaha" "T'es un gamin Vaan"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alma-setan.forumactif.com/t67-timeline-d-ikki http://alma-setan.forumactif.com/t26-lone-heart-far-from-home-end
AuteurMessage
avatar
MJ
Rang : E
Expérience : 100
Smiley face
Feuille de personnage
Force: 7
Agilité: 11
Endurance: 7
MessageSujet: Re: La Légion Nocturne [Solo] [Quête]   Ven 3 Mar - 3:24


La Légion Nocturne
All by Myself

Je commençais à me dire que la journée de repos n'allait pas être si mal que ça finalement... Je me relevais doucement tandis que le sergent s'approchait de moi pour contrôler mon état.

<< Hé gamin, tout va bien ? >>

J'essayais d'évaluer mon état, les blessures n'étaient pas profondes, mais néanmoins, je devais faire gaffe, l'abus pourrait bien être fatal à force, j'ai fini de me relever en me tenant à un mur avant de regarder le sergent.

<< Oui, ça devrait aller, par contre, il faudra sûrement que je désinfecte un peu les plaies en rentrant, vous avez de quoi faire à la caserne ? Des plantes ou autres trucs qui peuvent servir ? >>

Sinon, il allait être nécessaire que je trouve un apothicaire ou un herboriste dans le coin pour gérer ça. J'avais quelque connaissance pour ça, l'apprentissage oblige, et surtout qu'un clan nomade se repose essentiellement sur les ressources naturelles, donc on a principalement appris à se servir des plantes pour soigner. Ce qui n'était pas une mauvaise chose, rassembler un maximum de connaissance sur des domaines différents me permettait une adaptabilité plus précise, plus rigoureuse.

<< Nous avons quelques baumes de premiers soins à la caserne, j'espère que ça sera suffisant. >>

Fait assez inattendu, le visage du sergent montrait une expression bien différente de d'habitude, du peu que j'avais vu en tout cas, il n'avait jamais quitté son air militaire et très strict. Pourtant là, il semblait inquiet et concerné par mon état.
Etait-il à ce point attiré par les porteurs de marque ? Comme si la perte d'un d'entre eux était quelque chose de grave et impardonnable... Vu sa vision des choses, cela ne m'étonnerait même pas. Je regardais autour de nous, il n'y avait plus rien aux alentours. C'était le moment de faire une légère pause, le temps de me remettre de mes émotions.
Je n'étais vraiment pas fait pour ce genre de choses... Être un porteur, vraiment pas fait pour moi.

<< Désolé, mais je fais une petite pause, la fatigue n'est pas à mon avantage. >>

Je me suis mis contre le mur, en prenant soin de ne pas trop appuyer sur ma blessure, vu la blessure, ça ne devrait même pas laisser de cicatrices, juste des marques pendant la guérison, ça restait très superficiel. Je reprenais mon souffle tranquillement, quand  d'un coup, une lueur se fit sentir à côté de moi.

Un fantôme sortait du mur, juste à ma gauche. Il a poussé un hurlement avant de me faire une attaque que j'ai évité de justesse, celle-ci m'a quand même effleuré le bras, au niveau de la griffure de la goule, qui s'est remis légèrement à saigner.
J'ai brandi ma clé à nouveau, me préparant à faire face à ce nouvel ennemi, mais celui-ci ne fit que s'enfoncer dans son mur à nouveau. Je me suis donc rapproché du sergent, par simple précaution, en me mettant dos à lui.

<< Si jamais elle arrive de votre côté, tournez-vous pour me laisser la place. >>

J'avais exprimé ceci comme un ordre, mais je commençais vraiment à avoir peur de la suite des événements, les fantômes étaient assez redoutables en grand nombre avec leur capacité à léviter et à passer à travers la matière. Ils étaient assez imprévisible et ça, même en étant très agile, ou en étant un grand stratège, ça rendait le combat compliqué.
Je regardais autour de moi avec le autant d'attention que mon état le permettait, afin d'être réactif au mieux quand le fantôme pointera le bout de son nez.

Après quelques secondes, qui fût extrêmement longues, le spectre sortit enfin de sa cachette pour me foncer dessus. Mais l'information était montée très vite et avant même qu'il puisse crier ou frapper, j'avais envoyé mon bras gauche et ma clé au contact direct de la tête de l'âme, l'effet sur un corps humain aurait été la décapitation, si ma clé était tranchante, mais là c'était une apparition, dont la seule réaction fût la traînée bleutée spectrale.

<< C'est que ça commence à devenir ennuyant comme situation. >> Dis-je en tombant en tailleur.

En tout cas, ça faisait quatre fantômes en moins, à moi tout seul, j'en revenais pas, je m'en sortais pas si mal... Enfin, sans parler des blessures. D'ailleurs, j'ai regardé mon bras gauche et j'ai essuyé le sang qui coulait, ça commençait à s'arrêter, mais c'était vraiment désagréable...

Made by Maester - Mleh Copyright

_________________

"Hey Vaan ?" "Quoi Vaan ?" "Sens mon doigt." "..." "C'est mon cul ahahaha" "T'es un gamin Vaan"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alma-setan.forumactif.com/t67-timeline-d-ikki http://alma-setan.forumactif.com/t26-lone-heart-far-from-home-end
AuteurMessage
avatar
MJ
Rang : E
Expérience : 100
Smiley face
Feuille de personnage
Force: 7
Agilité: 11
Endurance: 7
MessageSujet: Re: La Légion Nocturne [Solo] [Quête]   Ven 3 Mar - 5:20


La Légion Nocturne
All by Myself

J'ai lâché un soupir, en me disant que c'était enfin terminé, que j'allais rentrer dormir, me remettre sur pied et toutes ces bêtises. Je me grattais le sourcil en baillant. Comme si c'était le moment.

<< Dites monsieur, on peut rentrer maintenant ? >>

J'avais presque espoir qu'il me dise que j'avais fait du bon boulot et qu'on pouvait en effet retourner à la caserne pour dormir bien. Mais bien entendu, tout ceci aurait été bien trop simple.

<< La patrouille qu'on doit effectuer forme une boucle qui part et qui arrive à la caserne, donc tant qu'on est pas retourné à la caserne, notre patrouille n'est pas terminée, tu te sens de continuer ? On est plus très loin, ça doit bien faire un bon trois quart d'heure qu'on tourne. >>

Je me relevais en expirant lourdement, pour montrer ma déception. Enfin, dans tout les cas, ça veut dire qu'on est déjà sûr le retour, donc autant continuer, quelque soit le chemin, on peut tomber sur ces saloperies infernales.
Je savais pas vraiment dans quoi je m'engageais en me lançant aveuglément dans des missions de porteur. Au moins, je sais que je dois faire attention si je veux m'en sortir. Surtout que j'ai rencontré uniquement des monstres faibles. Il ne faudrait pas que je tombe sur un Coeurl ou pire, un Dragon, ça serait très certainement la fin pour moi.

<< Il nous reste qu'une quinzaine de minutes à marcher avant d'arriver. Ne te surmène pas non plus, la vie d'un porteur est très précieuse. >>

Ok, donc il avait clairement une admiration incroyable pour les porteurs. Donc, un quart d'heure de marche avec peut-être des combats à livrer. Cela semblait raisonnable, et surmontable, je pris Lone Heart en me préparant clairement à l’éventualité que des fantômes sortent d'un mur.

<< Eh bien, je vous suis Monsieur. >>

Nous nous sommes remis en marche de cette façon, la fatigue se faisant de plus en plus sentir sur mes épaules... Et principalement sur mon bras gauche, qui était assez amoché, en plus de tenir la clé qui pesait de plus en plus lourd. Je me demandais si j'allais arriver à maintenir ma marque jusqu'à la caserne. Il fallait en tout cas, je n'avais pas le choix.
Et si jamais je n'y arrivais, autant utiliser Redemption pour une attaque, et tomber dans les vapes ensuite. C'est quitte ou double dans cette situation dans tout les cas.

Nous avons marché comme ça pendant quelques minutes avant de tomber sur deux autres fantômes au coin de la rue, pas de chance.

<< Hmpf, ça aurait été trop beau de rentrer à la caserne sans rencontrer d'autres abominations dans ce genre. >>

Les deux fantômes ne nous avaient pas remarqué, et je voulais profiter de cette situation avantageuse pour infliger une attaque surprise qui nous empêcherait une confrontation trop épuisante.
Je réfléchissais au moyen d'atteindre les fantômes sans me faire remarquer, mais la rue était trop large, le seul moyen qui semblait viable était de passer par les toits des maisonnettes, elles étaient assez basses, et en m'aidant d'un étable, je pouvais monter assez facilement dessus. Je rassemblais mes forces pour me hisser. Mes muscles commençaient à me dire que les combats, il fallait que j'y aille avec modération parce que sinon, mon corps pas très content. En tout cas, j'étais sur les toits, j'avais l'avantage de la hauteur et de la discrétion.

Il était temps pour moi de piquer un sprint sur les toits pour piquer une attaque sauté sur un des fantômes. Je fis craquer mes épaules et ma nuque avant de me propulser à l'allure la plus vive que mon corps me permettait, c'était pas très optimal, mais on  devait faire avec.
Le temps semblait lent. Le saut, la chute...

Je voyais chaque instant très distinctement, l'adrénaline me faisait chauffer, je ne sentais presque plus mes blessures, ni la fatigue, ma clé s’apprêtait à retomber sur l'esprit errant, par surprise.

J'ai fermé les yeux.
Quand ils se sont ouverts à nouveau, j'étais un genou au sol, la pointe de ma clé enfoncée dans le sable, une brume bleue autour de moi, j'avais réussi mon coup. Le fantôme était mort... cinq en une soirée, plutôt fort.

Mais il en reste encore un, et il n'est pas content. En tout cas, d'après le cri angoissant qu'il a poussé, qui me fit froid dans le dos, j'en ai déduis qu'il n'était pas content.

Il a tenté une plongée afin de m'asséner un coup, mais l'adrénaline semblait encore me faire vibrer le cerveau et j'ai esquivé en faisant une roulade en avant. Je me suis relevé immédiatement, c'était à mon tour de riposter.

<< Prends-ça, pourriture de monstre ! >> Dis-je violemment en effectuant attaque d'estoc sur le fantôme.

Si ça avait un humain à la place, il se serait retrouvé empalé sur mon arme. Heureusement, c'était un monstre sans âme, qui ne pense qu'à détruire.
J'ai désactivé ma marque, parce que je sentais l'adrénaline retomber et l'énergie me quitter bien trop vite.

Espérons que ça soit la fin. J'ai envie de dormir.

Made by Maester - Mleh Copyright

_________________

"Hey Vaan ?" "Quoi Vaan ?" "Sens mon doigt." "..." "C'est mon cul ahahaha" "T'es un gamin Vaan"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alma-setan.forumactif.com/t67-timeline-d-ikki http://alma-setan.forumactif.com/t26-lone-heart-far-from-home-end
AuteurMessage
avatar
MJ
Rang : E
Expérience : 100
Smiley face
Feuille de personnage
Force: 7
Agilité: 11
Endurance: 7
MessageSujet: Re: La Légion Nocturne [Solo] [Quête]   Ven 3 Mar - 21:20


La Légion Nocturne
All by Myself

Ma respiration était très rapide et lourde, la succession des événements aujourd'hui m'avait littéralement sêché. J'ai appuyé mes mains sur mes genoux, pour reprendre mon souffle, sauter du toit avait été une mauvaise idée, tout du moins, les combats en situations étaient bien plus intenses et et épuisants, donc la fatigue se faisait ressentir de façon fulgurante.

<< Bon, cette fois, dites-moi que c'est la fin... >>

Je regardais le sergent, attendant une réponse, un signe ou quelque chose qui pourrait signifier "On est arrivés". Parce que, je me répète, mais j'ai qu'une envie, c'est d'aller dormir, de me reposer, et de ne plus jamais faire ce genre de choses.

<< La caserne n'est plus très loin. Dépêchons-nous. >>

Encore un petit effort, et je pourrais juste m'effondrer sur une couverture. J'ai acquiescé doucement avant de me redresser, il fallait qu'on y aille, avant que d'autres fantômes arrivent, parce que là, j'avais presque atteint la limite de mon endurance au niveau de la marque. Impossible que je fasse un autre combat là.

On s'est remis en route, avec une allure beaucoup plus lente, à cause de mes jambes qui commençaient à brûler. J'essayais de penser à autre chose, comme par exemple, savoir quel monstre était le pire entre la goule et le fantôme. De mon point de vue, le fantôme est plus désagréable à cause de ses pouvoirs qui lui permettent d'avoir une liberté de mouvement bien plus grande que celle d'une goule, une goule est facile à esquiver, et même si elle se déplace souvent en groupe, j'ai l'avantage de la vitesse par rapport à elle, alors que le fantôme est plus vif, et il peut être en groupe aussi. Donc... Le fantôme est bien plus fort face à ma marque, selon moi, et je vais éviter de me frotter à eux avant un bon moment je pense.
En tout cas, si mon clan me regarde là-haut, il doit bien être content de me voir galérer comme ça, moi, le paria qui respecte pas les règles, enfin, ils doivent aussi se dire que le monde est condamné et que je serais incapable de protéger la porte une fois le moment venu. Ils auraient sûrement raison d'ailleurs.

<< Nous sommes arrivés, c'est bon, la patrouille est terminée gamin. >>

Je regardais devant, et en effet, la caserne était là. Un soupir de soulagement et un sourire. La mission était enfin terminée.
Le sergent a encore poussé la porte de la caserne pour me laisser rentrer, et je me suis directement assis sur une chaise, en prenant ma gourde.
J'ai bu à grandes gorgées tout le contenu du récipient avant de souffler un grand coup.

<< Je vais te chercher des bandages et du baume de soins, reste-là. >>

Sans même que j'ai le temps de le remercier, il était descendu aux dortoirs... Il devait vraiment rêver d'avoir une marque, pour se sentir à tel point concerné par la santé des porteurs.
Je n'allais pas m'en plaindre en tout cas, mais bon... Sa vision me laissait perplexe, je n'avais jamais accepté la marque, et c'est pourquoi je n'arrivais pas à comprendre son entrain vis à vis de tout ça. Sauver des vies, être un héros, trop peu pour moi, je voulais juste être libre de bouger, de profiter de ce monde vaste. Sans avoir à me soucier des monstres, du danger, ou même des autres. Une vision très égocentrique en effet... Mais je le voyais comme ça.

Le sergent venait de remonter avec un paquet rempli que bandages et autres outils de premiers soins, il posa le tout sur la table à côté.

<< Merci beaucoup. Vraiment. >>

J'ai commencé à prendre la crème et à l'appliquer sur mes griffures et autres blessures.

<< Tu as fait du bon boulot ce soir, maintenant, il ne faut que tu oublies que ton don est très précieux, tu es quelqu'un de spécial, même si tu ne t'en rends pas compte. Je pense que je t'ai dit tout ce qu'il y avait à dire, tu peux rester cette nuit et demain, mais ne crois pas que ça veut dire que je vais t'aider pour la suite, c'est à toi de décider ce que tu veux faire et de te prendre en main. Demain soir, je ne veux plus voir ta sale tête sur un lit de la caserne, c'est bien compris. >>

Ah, l'air militaire était de retour, j'ai esquissé un sourire en signe de gratitude et de compréhension, je n'avais pas l'intention de rester éternellement ici de toute façon. A la vue de mon sourire, il se retira en me faisant signe de la main.

Etant maintenant seul, j'ai continué à mettre les bandages autour de mon bras et du bas de mon dos. Une fois ceci fait, j'ai rangé tout le matériel de premiers soins et j'ai redescendu le paquet dans les dortoirs avant d'aller m'installer sur un lit.
Avant de réussir à m'endormir, j'ai repensé à tout ce qu'il s'était passé, aux paroles du sergent...
J'avais une décision à prendre apparemment. Comme on dit, la nuit porte conseil.
Le sommeil est très rapidement venu me chercher, mettant fin à ce premier jour assez riche en émotions.

Made by Maester - Mleh Copyright

_________________

"Hey Vaan ?" "Quoi Vaan ?" "Sens mon doigt." "..." "C'est mon cul ahahaha" "T'es un gamin Vaan"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alma-setan.forumactif.com/t67-timeline-d-ikki http://alma-setan.forumactif.com/t26-lone-heart-far-from-home-end
AuteurMessage
Contenu sponsorisé
Smiley face
MessageSujet: Re: La Légion Nocturne [Solo] [Quête]   

Revenir en haut Aller en bas
 
La Légion Nocturne [Solo] [Quête]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quand la virée nocturne se transforme en cauchemar | Nicolas de Ruzé |
» Escapade nocturne [Galyana]
» Entretien nocturne [Ashenie de Sephren]
» Combat nocturne ou dans des lieux plus que sombres.
» Nuage nocturne premier entrainement

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Alma Setan :: Royaumes :: Maina-
Sauter vers: